Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-638 - C1-639
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711218
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-638-C1-639

DOI: 10.1051/jphyscol:19711218

RENFORCEMENT DU TERME DE CHALEUR SPÉCIFIQUE ÉLECTRONIQUE A L'APPARITION DE L'ORDRE ANTIFERROMAGNÉTIQUE DANS LES DIBORURES DES MÉTAUX DE TRANSITION

J. CASTAING, R. CAUDRON and P. COSTA

Office National d'Etudes et de Recherches Aérospatiales, 92, Châtillon, France


Résumé
Les diborures de la première série de transition ont tous des caractéristiques métalliques et sont paramagnétiques jusqu'à VB2 ; par contre CrB2 est antiferromagnétique (TN = 85 °K) avec un moment magnétique très petit dans l'état ordonné, ce qui suggère l'existence d'un magnétisme itinérant. Des mesures de chaleur spécifique sur V1-xCrxB2 montrent l'existence d'un maximum très accusé du terme électronique de la chaleur spécifique vers x = 0,75, qui coïncide avec l'apparition de l'ordre antiferromagnétique à grande distance. Des phénomènes analogues dans les composés isoélectroniques Mo1-xCrxB2suggère une description en termes de fluctuations persistantes de spins au voisinage d'un état magnétique.


Abstract
The first transition series diborides show metallic behaviour and are paramagnetic up to VB2 ; CrB2, on the opposite, is antiferromagnetic (TN = 85 °K) with a small magnetic moment value in the ordered state which suggests the occurrence of itinerant spin magnetism. Heat capacity measurements on V1-xCrxB2 show a sharp maximum of the electronic specific heat for x = 0.75, correlated with the onset of long-range antiferromagnetic ordering. The existence of similar phenomena in the isoelectronic Mo1-xCrxB2 alloys suggests an explanation in terms of persistent spin fluctuations in the vicinity of a magnetic state.