Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-629 - C1-631
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711214
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-629-C1-631

DOI: 10.1051/jphyscol:19711214

THERMAL EXPANSION AND MAGNETOSTRICTION OF WEAK ITINERANT FERROMAGNETS Sc3In AND ZrZn2

E. FAWCETT1, 2 and P. P. M. MEINCKE2

1  Bell Telephone Laboratories, Murray Hill, New Jersey, U.S.A.
2  Physics Department, University of Toronto, Canada.


Résumé
Le coefficient de couplage magnétoelastique de ZrZn2 et Sc3In est determiné par des mesures de dilatation thermique et de magnétostriction. Il est relié par l'équation de Belov à la variation mesurée de la température de transition Ic en fonction de la température. Pour ZrZn2 l'accord est raisonnable, mais la comparaison est plus difficile pour Sc3In, à cause d'effets non linéaires dans des champs faibles, attribués à l'anisotropie magnétique et de la variation de C en fonction de la température. On trouve que la quantité δ ln Tc/δ ω( ω est la détermination) est 120 pour ZrZn2 et - 45 pour Sc3In.


Abstract
The magnetoelastic coupling coefficient C is determined by thermal expansion and magnetostriction measurements in ZrZn2 and Sc3In, and related through the Belov equation to the directly-measured pressure-dependence of the transition temperature Te. For ZrZn2 there is reasonably good agreement, but comparison is difficult for Sc3In because of non-linear effects at low fields attributed to magnetic anisotropy and also the temperature dependence of C, We find that the strain dependence δ ln Tc/δ ω is 120 for ZrZn2 and - 45 for Sc3In.