Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-609 - C1-610
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711206
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-609-C1-610

DOI: 10.1051/jphyscol:19711206

SELECTION RULES FOR ACOUSTIC NUCLEAR MAGNETIC RESONANCE IN ANTIFERROMAGNETICS

K. W. H. STEVENS

Department of Physics, University of Nottingham, England


Résumé
Une onde acoustique de basse fréquence dans un solide magnétique déforme le réseau et peut produire une réorientation des sous-réseaux magnétiques qui varie avec le temps. Le champ hyperfin au niveau du noyau suivra la réorientation et on peut provoquer une forte résonance nucléaire. Les fréquences de résonance nucléaire sont déplacées par suite du couplage aux modes de magnon et des décompositions sont observées.


Abstract
A low frequency acoustic wave in a magnetic material distorts the lattice and may result in a time dependent reorientation of the magnetic sublattices. The hyperfine field at a nucleus will follow the reorientation and strong nuclear resonance can be induced. The nuclear resonance frequencies are displaced by coupling to the magnon modes, so splittings are observed.