Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-560 - C1-561
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711191
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-560-C1-561

DOI: 10.1051/jphyscol:19711191

THEORY OF ANISOTROPIC BROADENING OF FMR LINES DUE TO MAGNETOELASTIC DIMENSIONAL RESONANCE IN THIN FILMS

T. KOBAYASHI, R. C. BARKER and A. YELON

Department of Engineering and Applied Science, Yale University, New Haven, Connecticut 06520 U. S. A.


Résumé
Nous avons étudié l'effet des interactions magnétoélastiques sur la résonance ferromagnétique dans les couches minces, utilisant les constantes physiques du nickel. La largeur de la raie de résonance est obtenue par la solution simultanée des équations de mouvement magnétoélastiques pour plusieurs conditions aux limites sur les spins et déplacements élastiques. Cette largeur de raie peut augmenter de plus de 50 % en certains cas, quand une onde élastique est en résonance pour une épaisseur particulière de la couche. L'effet dépend fortement de l'angle d'aimantation, dû à l'anisotropie de l'interaction magnétoélastique.


Abstract
We have studied the effect of magnetoelastic interactions on ferromagnetic resonance in thin films, using physical constants appropriate to nickel. The resonance linewidth has been calculated by solving the coupled magnetoelastic equations of motion for various spin-pinning and elastic boundary conditions. We find that the linewidth may broaden by more than 50 % in certain special cases where an elastic wave undergoes a thickness resonance. The effect is strongly dependent upon the magnetization direction due to the anisotropy of the magnetoelastic coupling.