Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-436 - C1-442
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711152
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-436-C1-442

DOI: 10.1051/jphyscol:19711152

MAGNÉTISME ET APPLICATION
DOMAIN WALL DYNAMICS IN THE ORTHOFERRITES

F. C. ROSSOL

Bell Telephone Laboratories, Incorporated, Murray Hill, New Jersey


Résumé
Des valeurs de la mobilité des parois des domaines entre 4 000 cm. s-1. Oe-1 à 335 °K et 50 000 cm. s-1. Oe-1 à 78 °K, d'entre les plus grandes qu'on a trouvées dans les isolants magnétiques, sont-elles mesurées sur YFeO3. Des faibles substitutions partielles de Tb+3 et Sm+3 pour Y+3 dans la matrice YFeO3, exercent des effets amortissants forts sur le mouvement des parois. Une substitution nominale de 7 % (atomique) Tb diminue la mobilité de YFeO3 pur de plus de trois ordres de grandeur à 78 °K. Un bon ajustement à une dépendance exponentielle de la température pour un temps de relaxation, associé à l'ion de Tb, est déduit de la contribution de celui-ci à la force amortissante des parois, à partir d'un modèle à relaxation lente.


Abstract
Domain wall mobility values from 4,000 cm. s-1.Oe-1 at 335 °K to 50,000 cm. s-1.Oe-1 at 78 °K, among the highest found in magnetic insulators, have been measured in YFeO3. Small partial substitutions of Tb+3 and Sm+3 for Y+3 in the host YFeO3 have strong damping effects on wall motion. A nominal 7 at. % Tb substitution reduces the mobility of pure YFeO3 by more than three orders of magnitude at 78 °K. A good fit to an exponential temperature dependence for a relaxation time associated with the Tb ion is deduced from its contribution to the wall damping force on the basis of a slow relaxation model.