Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-399 - C1-401
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711139
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-399-C1-401

DOI: 10.1051/jphyscol:19711139

RIPPLE THEORY AND THE TRANSVERSE SUSCEPTIBILITY OF (100) SINGLE CRYSTAL NICKEL FILMS

D. POMFRET1 and M. PRUTTON2

1  St. John's College, York, England
2  University of York, England


Résumé
La théorie de Hoffmann des fluctuations de l'aimantation dans les couches minces polycristallines a été appliquée à des couches minces monocristallines de plan parallèle à (100) présentant un "skew" dû à des joints de grain à faible désorientation. La susceptibilité transversale de couches minces (100) de Ni sur support de LiF ou de Cu a été mesurée dans les directions (001) et (011) et comparée avec la théorie pour différentes dimensions des régions désorientées. Les couches minces déposées au-dessus de 250 °C sont le mieux décrites par un modèle de "skew" à grande longueur d'onde avec des grains de 0,15 µ environ et un écart-type de 6 x 10-4 rads pour le "skew". Les résultats sont en accord avec des observations de microscopie électronique faites sur des couches minces de même type.


Abstract
Hoffmann's ripple theory for random polycrystalline films has been applied to (100) single crystal films containing skew due to low angle grain boundaries. The transverse susceptibility of (100) Ni films on LiF and Cu substrates has been measured in (001) and (011) directions and compared with the theory for various scales of skewed region. Films deposited above 250 °C are found to be best described by a long wavelength skew model with grain sizes of about 0.15 µm and r.m.s. skew of about 6 x 10-2 radians. These results are consistent with electron diffraction observations on similar films.