Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-388 - C1-389
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711134
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-388-C1-389

DOI: 10.1051/jphyscol:19711134

MAGNETIC AFTER-EFFECT OF CARBON DILUTE SOLUTIONS IN IRON

T. ANAGNOSTOPOULOS1, P. MOSER2 and P. BRISSONNEAU3

1  N. R. C. "Democritos", Aghia Paraskevi-Attikis. Greece.
2  Centre d'Etudes Nucléaires, Grenoble, France
3  Centre National de Recherches Scientifiques, Grenoble, France


Résumé
Le traînage magnétique des solutions solides très diluées (0,004-0,015 %) de carbone dans le Fer α de très haute pureté a été mesuré par application d'un champ magnétique alternatif de faible amplitude (~ 1 mOe). Dans l'expression de la perméabilité magnétique complexe : µ = µ' - iµ", le terme imaginaire µ" passe par un maximum à une température sensiblement supérieure à la température à laquelle on observe le maximum de frottement intérieur pour la même fréquence. La température du maximum de µ" dépend de la concentration en carbone de la solution solide. Ces résultats sont en accord avec la théorie de Néel du traînage magnétique convenablement développée et nous sommes arrivés à des relations générales pouvant décrire l'évolution de µ' et µ" en fonction du temps et de la température.


Abstract
The magnetic after-effect of Carbon dilute solutions (0.004-0.015 % wt) in high purity α-Iron has been measured by means of a weak (~ 1 mOe) oscillating magnetic field. In the complex magnetic permeability expression µ = µ' - iµ", the µ" term has shown a maximum situated at higher temperatures than the corresponding internal friction damping peak. The temperature of the µ" maximum varies with the carbon concentration. A development of the Néel theory has given expressions of µ' and µ" which are in good agreement with experimental results.