Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-332 - C1-334
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711111
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-332-C1-334

DOI: 10.1051/jphyscol:19711111

RÉSISTIVITÉ ÉLECTRIQUE ET STRUCTURE ÉLECTRONIQUE DU COBALT ET DE SES ALLIAGES

B. LOEGEL1, 2

1  Laboratoire de Physique Electronique, Collège Scientifique Universitaire, 4, rue des Frères Lumière, 68, Mulhouse, France
2  Laboratoire de Physique des Solides, Institut de Physique, 3, rue de l'Université, 67, Strasbourg, France


Résumé
L'analyse des déviations à la loi de Matthiessen entre 4 °K et 77 °K d'alliages du type CoTr (Tr = Os, Ru, Ir, Fe, Re, Cr) permet de séparer, pour chaque température, les diverses contributions à la résistivité de la matrice et de ses alliages dilués dans un modèle à deux bandes couplées. Les résistivités de chaque sous-bande s ↑, s ↓ du cobalt pur sont analysées en termes de diffusion s-s, s-d, électron-électron et électron-magnon. De plus, le terme de mélange de spin est déterminé d'une façon quantitative dans un large domaine de température.


Abstract
Deviations from Matthiessen's rule from 4 °K up to 77 °K are analyzed for CoTr alloys (Tr = Os, Ru, Ir, Fe, Re, Cr) and the various contributions to the total resistivity, at each temperature, are given for the matrix and dilute alloys in a coupled two band model. The resistivities of each sub-band s ↑, s ↓ are analyzed for pure cobalt in terms of s-s, s-d, electron-electron and electron-magnon scatterings. Furthermore, the spin-mixing term is quantitatively determined in a wide temperature range.