Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-305 - C1-309
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711102
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-305-C1-309

DOI: 10.1051/jphyscol:19711102

CHARACTERISTIC PROPERTIES OF (NEAR) HEISENBERG LAYER TYPE MAGNETIC CRYSTALS

A. R. MIEDEMA

Natuurkundig Laboratorium der Universiteit van Amsterdam, The Netherlands


Résumé
Les substances magnétiques susceptibles d'être étudiées par un modèle d'Heisenberg à deux dimensions sont passées en revue. On discute du point de vue expérimental de changement de phase dans un modèle d'Heisenberg appliqué à un réseau carré. Des résultats expérimentaux, on peut conclure d'une part à l'absence d'un changement de phase observée sur les mesures de chaleur spécifique, mais d'autre part que la susceptibilité diverge à température finie. On montre aussi l'intérêt des aimants en couches non idéales. Des résultats expérimentaux sont présentés concernant : - la réduction de spin dans les antiferromagnétiques ; - l'anisotropie de Rb2NiF4 et K2NiF4 ; - la dépendance en température des largeurs de raie RMN dans K2MnF4 et KMnF3.


Abstract
The magnetic substances, available at this moment which approximate the theoretical Heisenberg model in two dimensions to a fair degree, are reviewed. The problem whether or not a phase transition exists for the quadratic Heisenberg magnet is discussed from an experimental point of view. It is concluded that experimental data at one hand point to the absence of a phase transition in the heat capacity but on the other hand they favour existence of a divergency in the susceptibility at a finite temperature. The interest, also of non ideal layer type magnets, is illustrated. Experimental information is presented concerning (1) the spin reduction in antiferromagnets, (2) the anisotropy in Rb2NiF4 and K2NiF4 and (3) the temperature dependence of the N. M. R. line width in K2MnF4 and KMnF3.