Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 31, Numéro C2, Mai-Juin 1970
COLLOQUE SUR LES MECANISMES DES REACTIONS NUCLEAIRES
Page(s) C2-198 - C2-198
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1970269
COLLOQUE SUR LES MECANISMES DES REACTIONS NUCLEAIRES

J. Phys. Colloques 31 (1970) C2-198-C2-198

DOI: 10.1051/jphyscol:1970269

ETUDE DES INTERACTIONS DANS L'ETAT FINAL DANS LES REACTIONS DE TRANSFERT 3He(d, t)2p, 3He(d, 3He)pn, 3H(d, 3H)pn, 3H(d, 3He)2n à 82 MeV DETERMINATION DE ann

D. Bachelier, M. Bernas, H. Harney, J.C. Jourdain, P. Radvanyi and M. Roy-Stéphan

Institut de Physique Nucléaire, B. P. n° 1, 91 - Orsay


Résumé
Les spectres d'intéraction dans l'état final ont été mesurés à 2° 1/2 et à 7° 1/2 dans ces quatre réactions. L'étude des spectres permet : - de vérifier la validité du formalisme de Watson-Migdal permettant d'extraire la longueur de diffusion nucléon-nucléon car la longueur de diffusion pp intervenant dans la première réaction est bien connue par ailleurs. Les approximations dans le formalisme devraient être d'autant meilleures que l'énergie incidente est plus grande. Or on constate qu'il faut tenir compte d'une variation de l'élément de matrice de la réaction primaire en fonction de l'énergie de la particule détectée. - d'obtenir de l'analyse des spectres de la réaction 3H(d, 3He)2n les valeurs des paramètres ann et ron. - de comparer les sections efficaces de ces réactions isobares, qui paraissent effectivement être dans les rapports attendus pour des réactions miroir deux à deux.


Abstract
Final state interaction spectra have been measured at 2° 1/2 and 7° 1/2 in the reactions 3He(d, t)2p ; 3He(d, 3He)pn ; 3H(d, t)pn and 3H(d, 3He)2n at 82 MeV. The study of these spectra allows : - to test the validity of the Watson-Migdal formalism which permits the extraction of the nucleon-nucleon scattering length, the pp scattering length intervening in the first of these reactions being well known. The Watson-Migdal approximations should be better at high primary energies. It appears necessary to take into account a variation of the primary reaction matrix element with the energy of the outgoing observed particle. - to obtain the values of ann and ron from the analysis of the energy spectra of the 3H(d, 3He)2n reaction. - to compare the cross-sections of these two pairs of mirror reactions, which appear effectively to correspond to the expected ratios.