Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 31, Numéro C2, Mai-Juin 1970
COLLOQUE SUR LES MECANISMES DES REACTIONS NUCLEAIRES
Page(s) C2-81 - C2-82
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1970209
COLLOQUE SUR LES MECANISMES DES REACTIONS NUCLEAIRES

J. Phys. Colloques 31 (1970) C2-81-C2-82

DOI: 10.1051/jphyscol:1970209

ETUDE DES REACTIONS 3H(p, p)3H, 3He(p, p)3He et 3H(p, n)3He à Ep = 156 MeV

Ph. Narboni, H. Langevin-Joliot, J. P. Didelez, G. Duhamel, L. Marcus and M. Roy-Stéphan

Institut de Physique Nucléaire, B. P. n° 1, 91 - Orsay


Résumé
Les sections efficaces différentielles ont été mesurées sur des cibles gazeuses de 3H et de 3He à basse température. Les réactions (p, p) ont été étudiées entre 16° et 178° (CM) et la réaction (p, n) entre 109° et 178° (CM). On constate que la section efficace de 3H(p, n)3He est de l'ordre de quatre fois plus petite que celles de diffusion élastique. Les calculs théoriques préliminaires ne rendent pas compte de cette différence.


Abstract
Differential cross sections have been measured, using tritium and 3He gazeous targets at low temperature. (p, p) reactions have been studied from 16° to 178° (CM) and reaction form 109° to 178° (CM). In backward angles, the 3H(p, n)3He cross section is about four times smaller than the elastic scattering ones. Theoritical preliminary calculations do not explain this difference.