Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 30, Numéro C4, Novembre 1969
COLLOQUE SUR LES CRISTAUX LIQUIDES
Page(s) C4-72 - C4-73
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1969417
COLLOQUE SUR LES CRISTAUX LIQUIDES

J. Phys. Colloques 30 (1969) C4-72-C4-73

DOI: 10.1051/jphyscol:1969417

RELAXATION NUCLÉAIRE DANS UN CRISTAL LIQUIDE NÉMATIQUE

M. WEGER and B. CABANE

Laboratoire de Physique des Solides, associé au C. N. R. S. Faculté des Sciences, 91, Orsay


Résumé
Dans un cristal liquide nématique, une branche du spectre d'excitation possède des temps de relaxation relativement longs pour les faibles valeurs du nombre d'onde q. Ces excitations contribuent ainsi à la relaxation nucléaire, et cette contribution dépend de la fréquence. La vitesse de relaxation due à ce processus a été calculée par Pincus ; elle est proportionnelle à ω-1/2. Nous avons mesuré le temps de relaxation T1 des protons dans l'azoxyanisole (PAA) dans les phases nématique et isotrope en fonction de la fréquence. Une dépendance en fréquence, qualitativement en accord avec la théorie de Pincus, a été observée dans la phase nématique.


Abstract
In a nematic liquid crystal, a branch of the excitation spectrum possesses relatively long relaxation times for small values of the wave vector q. These excitations thus contribute to the nuclear relaxation, and the contribution is field dependent. The relaxation rate due to this process was calculated by Pincus and found to be proportional to ω-1/2. We measured the relaxation time T1 of protons in PAA in the nematic and isotropic phases, as function of frequency. A frequency dependence, qualitatively in agreement with the theory of Pincus, was observed in the nematic phase.