Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 30, Numéro C4, Novembre 1969
COLLOQUE SUR LES CRISTAUX LIQUIDES
Page(s) C4-71 - C4-71
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1969416
COLLOQUE SUR LES CRISTAUX LIQUIDES

J. Phys. Colloques 30 (1969) C4-71-C4-71

DOI: 10.1051/jphyscol:1969416

ÉTUDE, PAR DIFFUSION QUASI-ÉLASTIQUE DE LA LUMIÈRE, DE L'AMORTISSEMENT DES FLUCTUATIONS THERMIQUES D'ORIENTATION MOLÉCULAIRE DANS UN CRISTAL NÉMATIQUE

Groupe d'étude des cristaux liquides d'Orsay


Résumé
Nous reprenons les expériences de Chatelain [1] de diffusion Rayleigh par un monocristal nématique, en observant non plus l'intensité, mais le spectre de la lumiére diffusée, à l'aide d'un spectromètre laser à battements optiques. Nous isolons les deux modes de relaxation pure, basse fréquence, récemment prévus par le groupe d'étude des cristaux liquides d'Orsay [2], superposition de " flexion ", " torsion " et " divergence " de l'axe optique. Nos premiers résultats [3] sur la dépendance angulaire des spectres obtenus nous permettent de déterminer trois des six coefficients introduits par Leslie [4] pour décrire la viscosité d'un nématique.


Abstract
The Rayleigh scattering in nematic liquid crystals was first studied by Chatelain [1] who investigated the angular dependence of the scattered light intensity. Resuming this experiment, we have now observed, not the intensity, but the power spectrum of the scattered light, using an optical beat laser spectrometer. Intensity fluctuations are caused by thermal distortions of the nematic monocrystal, superposition of " bending ", " twist, " and " splay " of the optical axis. We identify the two low frequency purely dissipative modes recently predicted [2]. A preliminary study [3] of the angular dependence of the width of these modes allows a determination of three among the six viscosity coefficients introduced by Leslie [4].