Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 30, Numéro C3, Novembre 1969
COLLOQUE DE " PHYSIQUE FONDAMENTALE ET ASTROPHYSIQUE "
Page(s) C3-68 - C3-73
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1969311
COLLOQUE DE " PHYSIQUE FONDAMENTALE ET ASTROPHYSIQUE "

J. Phys. Colloques 30 (1969) C3-68-C3-73

DOI: 10.1051/jphyscol:1969311

LE PROBLÈME DES NEUTRINOS SOLAIRES

A. BAGLIN

Institut d'Astrophysique, 98, bd Arago, Paris 14


Résumé
Les mesures récentes de Davis [1] donnent une limite supérieure au flux de neutrinos provenant du soleil. Cette limite supérieure est inférieure d'un facteur 2 au flux calculé à partir des modèles solaires. Quelques améliorations des valeurs numériques données par les modèles solaires ont été obtenues par une révision récente de la section efficace de réaction proton-proton, des abondances chimiques dans le soleil, des vitesses de réaction He3-He3. Plusieurs phénomènes physiques relatifs au mélange dans le soleil, à la rotation différentielle et à la diffusion ont été étudiés pour obtenir un accord meilleur. Aucune conclusion définitive ne peut être tirée actuellement. Une amélioration de l'expérience permettant d'abaisser la limite supérieure est vivement souhaitée afin de pouvoir décider si la physique utilisée pour traiter le problème est fausse ou non.


Abstract
Recent measurements by Davis [1] give an upper limit of the neutrino flux coming from the sun. This upper limit is at least smaller than the predicted flux computed from solar models by a factor 2. A number of improvements in the computation of solar models have been done recently on proton-proton cross section, chemical abundances in the Sun, He3-He3 reaction rate and so on. Several physical processes involving mixing in the Sun, differential rotation or diffusion have been tried to reach an agreement. No definite conclusion can be drawn at the moment. An improvement of the experiment which would lower the upper limit is badly needed to decide whether the physics used to treat the problem is wrong or not.