Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 30, Numéro C3, Novembre 1969
COLLOQUE DE " PHYSIQUE FONDAMENTALE ET ASTROPHYSIQUE "
Page(s) C3-42 - C3-42
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1969308
COLLOQUE DE " PHYSIQUE FONDAMENTALE ET ASTROPHYSIQUE "

J. Phys. Colloques 30 (1969) C3-42-C3-42

DOI: 10.1051/jphyscol:1969308

QUELQUES PROBLÈMES EN COSMOLOGIE

R. HAKIM

Physique Mathématique, Montpellier.


Résumé
Cet exposé constitue une revue des modèles cosmologiques les plus usuels : les modèles uniformes, i. e. homogènes et isotropes. Leurs principales caractéristiques théoriques sont étudiées et en particulier les postulats sous-jacents sont explicitement indiqués et discutés. Ces modèles sont ensuite situés dans le cadre plus général des modèles self-consistent, basés sur l'équation de Vlasov relativiste satisfaite par la fonction de distribution du gaz gravitationnel. Le modèle de " l'état stationnaire " basé sur le principe cosmologique " parfait " est également discuté et l'on indique comment ce modèle peut être rendu compatible avec les équations d'Einstein d'une part, et l'existence d'un univers non vide d'autre part. Les conséquences observationnelies de ces modèles sont ensuite discutées brièvement.


Abstract
A review is made of the most usual cosmological models, i. e. uniform (homogeneous and isotropic) models. Their main theoretical features are studied and, in particular, the underlying postulates are explicity pointed out and discussed. These models are then put into the more general framework of the self-consistent models based on the Vlasov equation, obeyed by the distribution function of the gravitational gas. One also discusses the " stationary state " model based on the " perfect " cosmological principle, and it is shown how this model can be made consistent with Einstein's equations for a non-empty universe. Observational consequences of these models are then briefly discussed.