Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 30, Numéro C3, Novembre 1969
COLLOQUE DE " PHYSIQUE FONDAMENTALE ET ASTROPHYSIQUE "
Page(s) C3-27 - C3-41
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1969307
COLLOQUE DE " PHYSIQUE FONDAMENTALE ET ASTROPHYSIQUE "

J. Phys. Colloques 30 (1969) C3-27-C3-41

DOI: 10.1051/jphyscol:1969307

LE PROBLÈME DES N CORPS EN ASTRONOMIE ET EN PHYSIQUE DES PLASMAS

Michel HÉNON

Observatoire de Nice


Résumé
Une similarité formelle existe entre un système stellaire et un plasma totalement ionisé : dans les deux cas, la force entre " particules " est en 1/r2. On peut établir une correspondance détaillée entre les concepts, les grandeurs et les équations utilisés dans les deux domaines. Il en est résulté, au cours des années récentes, un fructueux échange de résultats théoriques et de méthodes de calcul. Ce dernier point est illustré par la présentation d'expériences numériques portant sur des systèmes dits " à une dimension " (systèmes de plans parallèles ou de sphères concentriques) et " à deux dimensions " (systèmes de droites parallèles).


Abstract
A formal similarity exists between a stellar system and a fully ionized plasma : in both cases, the force between the " particules " is proportional to 1/r2. A detailed correspondence can be set up between the concepts, quantities and equations used in both fields. This has led during recent years to a fruitful exchange of theoretical results and computational schemes. This last point is illustrated by some numerical experiments for " one-dimensional " systems (parallel planes or concentric spheres) and " two-dimensional " systems (parallel rods).