Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 29, Numéro C3, Avril 1968
COLLOQUE SUR LA PHYSIQUE DES MILIEUX IONISÉS
Page(s) C3-184 - C3-186
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1968346
COLLOQUE SUR LA PHYSIQUE DES MILIEUX IONISÉS

J. Phys. Colloques 29 (1968) C3-184-C3-186

DOI: 10.1051/jphyscol:1968346

CONTRIBUTION A LA THÉORIE MAGNÉTOHYDRODYNAMIQUE DU PINCH θ

H. DORMONT

Laboratoire d'Electronique et Physique Appliquée, Limeil-Brévannes


Résumé
On déduit deux équations fondamentales de la théorie magnétohydrodynamique du pinch θ en supposant que les forces électrostatiques sont si fortes qu'elles empêchent la formation de charge d'espace. La 1re équation décrit l'onde de choc produite par la pression totale, la pression magnétique et la pression centrifuge. La 2e équation détermine la profondeur de pénétration de l'induction magnétique lorsque cette pénétration est due à la masse de l'électron ou au frottement ion-électron.


Abstract
Two fundamental equations are derived from the magnetohydrodynamics of the θ pinch assuming the electrostatic forces to be strong enough to prevent space charge formation. The 1st equation describes the shock wave generated by total, magnetic and centrifugal pressure. The 2nd one determines the penetration depth of the magnetic induction due to electron mass or ion-electron friction.