Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 29, Numéro C1, Janvier 1968
COLLOQUE SUR LES NOYAUX MOYENS ET LOURDS
Page(s) C1-127 - C1-129
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1968136
COLLOQUE SUR LES NOYAUX MOYENS ET LOURDS

J. Phys. Colloques 29 (1968) C1-127-C1-129

DOI: 10.1051/jphyscol:1968136

QUELQUES RÉSULTATS SUR LA FISSION ET LA FRAGMENTATION PAR DES PROTONS DE 3, 18 ET 24 GeV DANS DES CIBLES D'URANIUM ET DE PLOMB A L'AIDE DE DÉTECTEURS IONOGRAPHIQUES SOLIDES

M. DEBEAUVAIS, R. STEIN, G. REMY and J. RALAROSY

Département de Physique Corpusculaire Centre de Recherches Nucléaires, Strasbourg


Résumé
On donne quelques résultats sur la fragmentation, la fission double et triple en fonction de l'énergie des protons incidents pour une cible de Pb et d'U. Le détecteur utilisé est un polycarbonate et la technique est celle de la cible emprisonnée entre deux détecteurs. On montre en particulier, que le nombre de fragments simples et d'étoiles triples augmente avec l'énergie de la particule incidente et que ce nombre est plus important pour le plomb que pour l'uranium.


Abstract
We report some results on fragmentation, binary and ternary fission reactions, induced by 3, 18 and 24 GeV incident protons on Pb and U nuclei. The target was put between two polycarbonate detector sheets. It is shown that the number of single tracks and the ratio of ternary to binary fission events varies at an increasing rate with the energy. This increase is more important for Pb than for U.