Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 29, Numéro C1, Janvier 1968
COLLOQUE SUR LES NOYAUX MOYENS ET LOURDS
Page(s) C1-25 - C1-34
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1968104
COLLOQUE SUR LES NOYAUX MOYENS ET LOURDS

J. Phys. Colloques 29 (1968) C1-25-C1-34

DOI: 10.1051/jphyscol:1968104

NOYAUX LÉGERS PROJETÉS AU COURS DES RÉACTIONS SUR NOYAUX LOURDS

M. LEFORT1 and G. N. SIMONOFF2

1  Laboratoire de Chimie Nucléaire, Institut de Physique Nucléaire, Orsay
2  Laboratoire de Chimie Nucléaire, Faculté des Sciences, Bordeaux


Résumé
Lorsque les noyaux lourds sont soumis à des projectiles d'énergies supérieures à 0,5 GeV environ, des fragments de matière nucléaire sont projetés. Les principaux caractères de cette émission sont décrits et analysés. On a appliqué la théorie statistique (approximation de l'évaporation) à la description de la désexcitation des noyaux très excités formés. L'application de cette théorie à des fragments de Z ≥ 2 présente certaines difficultés qui seront examinées. On indiquera quelles expériences au moyen d'ions lourds permettraient d'éclairer l'origine de ces difficultés.


Abstract
When heavy nuclei are bombarded by projectiles at energies higher than 0.5 GeV, fragments of nuclear matter are expelled. A brief relation is given of the main features of this process. The statistical theory has been applied in order to describe the de-excitation process of highly excited nuclei. The evaporation of fragments with Z ≥ 2 seems to be very feasible, although some difficulties appear which will be considered. Some heavy ion experiments are suggested which might be of a great help in order to enlighten the origin of these difficulties.