Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 28, Numéro C3, Mai-Juin 1967
COLLOQUE SUR LES TRANSITIONS ÉLECTRONIQUES DANS LES SOLIDES NON CONDUCTEURS
Page(s) C3-147 - C3-149
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1967330
COLLOQUE SUR LES TRANSITIONS ÉLECTRONIQUES DANS LES SOLIDES NON CONDUCTEURS

J. Phys. Colloques 28 (1967) C3-147-C3-149

DOI: 10.1051/jphyscol:1967330

SPECTRES ÉLECTRONIQUES, EN MATRICE RIGIDE, DES PRODUITS RADICALAIRES DE LA PHOTOLYSE DES DIMÉTHYLBENZÈNES

S. LEACH, A. LÓPEZ-CAMPILLO, R. LÓPEZ-DELGADO and M. C. TOMÁS-MAGOS

Laboratoire de Chimie-Physique, Faculté des Sciences, 91-Orsay


Résumé
On trouve que les matrices les plus convenables pour l'étude des spectres de fluorescence des radicaux xylyles sont les xylènes a l'état cristallin, les radicaux étant formés par photolyse. L'analyse des spectres de fluorescence montre qu'il existe une étroite correspondance entre radicaux o- et p-xylyles et molécules o- et p-xylènes en ce qui concerne les modes et les fréquences des vibrations du noyau benzénique. Les résultats confirment la validité de la méthode des molécules isodynamiques utilisée pour effectuer l'analyse vibronique.


Abstract
The most appropriate matrices for the study of xylyl radicals were found to be the xylenes in the crystalline state, the radicals being formed from them by photolysis at 77 °K. Analysis of the fluorescence spectra of o- and p-xylyl radicals shows that the ring vibrational modes and frequencies are closely similar for corresponding xylyl and xylene species. The results confirm the validity of the method of isodynamic molecules used to carry out the vibronic analysis.