Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 28, Numéro C2, Mars 1967
COLLOQUE SUR LES MÉTHODES NOUVELLES DE SPECTROSCOPIE INSTRUMENTALE
Page(s) C2-326 - C2-329
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1967262
COLLOQUE SUR LES MÉTHODES NOUVELLES DE SPECTROSCOPIE INSTRUMENTALE

J. Phys. Colloques 28 (1967) C2-326-C2-329

DOI: 10.1051/jphyscol:1967262

AN APPLICATION OF THE FOCAL ISOLATION PRINCIPLE TO A NEW TYPE OF OPTICAL SPECTROMETER

J. F. JAMES and R. S. STERNBERG

The Physical Laboratories, The University, Manchester, England


Abstract
A design study is made of a spectrometer which uses a lens with chromatic aberration as the focussing element. A grid of equally spaced opaque and transparent strips is imaged on to a similar grid so that only one wavelength is in focus. If one of the grids is made to oscillate in a direction perpendicular to the bars, this particular wavelength is amplitude modulated and can be detected by a synchronous detection system. Other wavelengths which give images of lower contrast then give a smaller amplitude of modulation. Calculations show that a resolution of 1 Å is possible and that the étendue is limited only by the geometrical aberrations and can be made very large.


Résumé
Etude d'un spectromètre qui utilise une lentille douée d'aberration chromatique comme élément focalisateur. L'image d'une grille à intervalles pleins et vides égaux est projetée sur une grille identique de telle sorte que la focalisation est correcte pour une seule longueur d'onde. Si l'une des grilles oscille perpendiculairement à la direction des traits, cette longueur d'onde est modulée en amplitude et peut être détectée par une démodulation synchrone ; les autres longueurs d'onde qui donnent des images de contraste plus faible donnent une modulation d'amplitude moindre. Les calculs montrent qu'une résolution de 1 Å est possible et que l'étendue est limitée seulement par les aberrations géométriques et peut être très élevée.