Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 28, Numéro C2, Mars 1967
COLLOQUE SUR LES MÉTHODES NOUVELLES DE SPECTROSCOPIE INSTRUMENTALE
Page(s) C2-209 - C2-214
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1967238
COLLOQUE SUR LES MÉTHODES NOUVELLES DE SPECTROSCOPIE INSTRUMENTALE

J. Phys. Colloques 28 (1967) C2-209-C2-214

DOI: 10.1051/jphyscol:1967238

LE SIMAC : UTILISATION AVEC UNE PLAQUE PHOTOGRAPHIQUE OU UNE CAMÉRA ÉLECTRONIQUE

R. CHABBAL, Ph . BIED-CHARRETON and R. PELLETIER

Laboratoire Aimé Cotton, CNRS, 92-Bellevue, France


Résumé
Le SIMAC est une des méthodes qui permet de réduire le temps d'étude d'un spectre par utilisation d'un multirécepteur constitué par l'association d'un spectromètre Fabry-Pérot et d'un spectrographe à réseau, il permet le balayage simultané d'un très grand nombre d'ordres de ce Fabry-Pérot. Deux instruments ont été réalisés sur ce principe. Associé à une plaque photographique, le SIMAC possède une luminosité égale ou supérieure à celle des plus grands spectrographes à réseau avec une rapidité maximum plus grande et un encombrement plus réduit. Associé à une caméra électronique, il permet de tirer partie des qualités de linéarité et de rendement quantique élevé de ce récepteur, sans trop limiter l'intervalle spectral explorable.


Abstract
The SIMAC allows one to reduce the time of a spectroscopic experiment by using a multireceiver. The different orders of a Fabry-Perot spectrometer are dispersed by a grating spectrograph with a sliding multireceiver. If this receiver is a photographic plate, the luminosity is comparable to that of the largest grating spectrographs, with a higher rapidity and a smalier size. Using an electronic camera, it takes advantage of the high quantum efficiency and good linearity of this receiver without reducing the spectral range studied.