Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 28, Numéro C1, Février 1967
COLLOQUE SUR LES PHONONS ET HYPERSONS
Page(s) C1-99 - C1-102
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1967112
COLLOQUE SUR LES PHONONS ET HYPERSONS

J. Phys. Colloques 28 (1967) C1-99-C1-102

DOI: 10.1051/jphyscol:1967112

EFFET RAMAN INVERSÉ STIMULÉ

MM. S. DUMARTIN, B. OKSENGORN and B. VODAR

Laboratoire des Hautes Pressions, C. N. R. S., Bellevue


Résumé
En associant un faisceau de lumière intense donnée par un laser déclenché à rubis, à un continu obtenu par impact de ce faisceau dans un gaz comprimé, on a observé, pour une énergie de l'ordre du seuil d'obtention de l'émission Raman stimulée, un nouveau type d'absorption Raman, du côté des fréquences Stokes, que les auteurs proposent d'appeler « effet Raman inversé stimulé ». L'interprétation de ce phénomène repose sur l'hypothèse d'une émission stimulée de phonons optiques qui sont rapidement absorbés et inversent la population des niveaux vibrationnels, ce qui permet d'obtenir une forte absorption des photons Stokes à partir du niveau excité.


Abstract
Using an intense light beam given by a Q-switched laser associated with a continuum emitted by a compressed gas in which the laser beam is focused, and by adjusting the beam energy close to the threshold of the stimulated Raman emission, a new type of Raman absorption has been observed, on the Stokes side, which the authors propose to call the « stimulated inverse Raman effect ». One can explain this new process using the hypothesis of a stimulated emission of optical phonons, which are absorbed very strongly and give an inversion of population for the vibrational levels of the molecules ; therefore, the Stokes photons may be strongly absorbed from the excited level.