Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C3, Juillet-Août 1966
COLLOQUE SUR LA PHYSIQUE DES DISLOCATIONS
Page(s) C3-233 - C3-239
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966331
COLLOQUE SUR LA PHYSIQUE DES DISLOCATIONS

J. Phys. Colloques 27 (1966) C3-233-C3-239

DOI: 10.1051/jphyscol:1966331

DURCISSEMENT PAR DES PRÉCIPITÉS ORDONNÉS

J. L. CASTAGNÉ1, 2

1  Centre de Recherches de la Société Métallurgique d'Imphy
2  Actuellement au Laboratoire de Sidérurgie de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris


Résumé
L'étude a porté sur une austénite au nickel-chrome-cobalt-molybdène durcie par le titane et l'aluminium dont la composition est favorable à l'obtention d'une précipitation cohérente ordonnée de paramètre très voisin de celui de la matrice. Des échantillons soumis, après hypertrempe, à des revenus à des températures échelonnées entre 650 et 1 000 °C ont été observés après un faible écrouissage. On constate que le mécanisme de déformation dépend de la taille des précipités : les dislocations se propagent en cisaillant les nickelures dont le diamètre est inférieur à 400 Å alors qu'elles contournent les plus gros précipités par le mécanisme d'Orowan. L'étude d'un modèle théorique permet de relier les propriétés élastiques à l'état de la précipitation ; ces relations sont en bon accord avec les résultats expérimentaux particulièrement en ce qui concerne l'évolution de la limite élastique en fonction de la température de revenu.


Abstract
The present study deals with a Ni-Cr-Co-Mo-austénite hardened by Ti and Al, the content of which favours of a coherent precipitation to be obtained with a parameter very close to that of the matrix. Some samples were hyperquenched and tempered at temperatures ranging from 650 °C to 1 000 °C. Then they were observed after a slight cold work. It has been found that the deformation mechanism is dependent on the size of the precipitates : the dislocations move along by shearing the nickelides of diameter less than 400 Å, whereas they pass round the larger precipitates by the Orowan mechanism. The study of a theoretical model enables one to connect the elastic characteristics with the state of precipitation. These relationships are in good agreement with the experimental results, particularly with regard to the evolution of the yield stress as a function of the tempering temperature.