Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C3, Juillet-Août 1966
COLLOQUE SUR LA PHYSIQUE DES DISLOCATIONS
Page(s) C3-51 - C3-67
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966307
COLLOQUE SUR LA PHYSIQUE DES DISLOCATIONS

J. Phys. Colloques 27 (1966) C3-51-C3-67

DOI: 10.1051/jphyscol:1966307

THE INFLUENCE OF DISLOCATIONS ON SUPERCONDUCTIVITY

G. J. VAN GURP and D. J. VAN OOIJEN

Philips Research Laboratories N. V. Philips' Gloeilampenfabrieken Eindhoven - Pays-Bas


Résumé
L'article passe en revue les effets des dislocations sur les propriétés des supraconducteurs. On établit une distinction entre les effets du libre parcours moyen et les effets hors d'équilibre. Les premiers donnent lieu à une diminution ou à une augmentation de la température critique, selon l'ampleur de l'anisotropie du « gap » d'énergie ou des contraintes internes présentes dans le supraconducteur. Un autre effet du libre parcours moyen est l'augmentation des champs critiques supérieurs. Des effets hors d'équilibre sont engendrés dans un champ magnétique par l'interaction entre les défauts et les lignes de force dans l'état mixte du supraconducteur de deuxième espèce. Les lignes de force peuvent être bloqués aux défauts de structure dans le supraconducteur. L'article expose les proprietés de ce blocage pour trois types de structures : 1) une répartition uniforme des dislocations, 2) une répartition héthérogène, comme dans le cas des parois de polygonisation ou d'une structure cellulaire et 3) d'importantes hétérogénéités bidimensionnelles comme dans les structures fibreuses ou les joints de grains. Les auteurs sont d'avis que le blocage croît en importance dans cet ordre.


Abstract
A review is given on the effect which dislocations have on superconducting properties. A distinction is made between mean free path effects and non-equilibrium effects. Mean free path effects result in a decrease or an increase of the critical temperature depending on the relative importance of the anisotropy of the energy gap or internal stresses present in the superconductor. A second mean free path effect is the increase of the upper critical fields. Non-equilibrium effects arise by the interaction between defects and flux lines in the mixed state of a type II superconductor. The flux lines can be pinned by defects in the superconductor. The pinning properties of three types of structure are discussed : 1) a uniform dislocation distribution, 2) an inhomogeneous distribution, such as polygonization walls, or a cell structure and 3) large two dimensional inhomogeneities such as a fiber structure or grain boundaries. It is suggested that pinning becomes more effective in this sequence.