Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C2, Novembre 1966
COLLOQUE SUR LA SPECTROMÉTRIE DU SOLIDE
Page(s) C2-138 - C2-138
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966243
COLLOQUE SUR LA SPECTROMÉTRIE DU SOLIDE

J. Phys. Colloques 27 (1966) C2-138-C2-138

DOI: 10.1051/jphyscol:1966243

PARAMÈTRES DU CHAMP CRISTALLIN DANS CoCs3Cl5

N. PELLETIER-ALLARD

Laboratoire Aimé Cotton, C.N.R.S., Bellevue, Seine-et-Oise


Résumé
Les données expérimentales obtenues à partir des spectres d'absorption infra-rouge, visible et ultra-violet de monocristaux de CoCs3Cl5 ont permis l'étude théorique des ions Co2+ placés dans un champ tétraédrique, et la détermination de la grandeur de chacun des termes constituant l'hamiltonien du système. Seule la configuration fondamentale d7 du cobalt a été considérée, et à l'intérieur de celle-ci, la position du centre de gravité de chacun des niveaux en champ nul a été ajustée de manière à rendre compte du spectre du cristal. La composante cubique du champ cristallin a été obtenue directement à partir des niveaux issus de 4F(1). Les deux termes de la composante axiale ont été obtenus par comparaison entre des schémas de niveaux résultant de calculs de perturbation, et les niveaux expérimentaux correspondants : niveaux 2E issus de 2aD pour l'un des termes, doublets de Kramers du niveau de base 4A2 pour l'autre. La constante de couplage spin-orbite enfin, a été indirectement obtenue par comparaison entre les résultats théoriques et les résultats expérimentaux concernant la séparation par un champ magnétique de chacun des doublets de Kramers du niveau de base. Ces résultats rendent possible un calcul sur l'ensemble des niveaux de la configuration d7 du cobalt placé dans un champ cristallin tétraédrique.