Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C2, Novembre 1966
COLLOQUE SUR LA SPECTROMÉTRIE DU SOLIDE
Page(s) C2-84 - C2-86
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966215
COLLOQUE SUR LA SPECTROMÉTRIE DU SOLIDE

J. Phys. Colloques 27 (1966) C2-84-C2-86

DOI: 10.1051/jphyscol:1966215

ÉTUDE OPTIQUE DES RÉSONANCES DE PLASMA DES ÉLECTRONS DE VALENCE DANS CdS

M. BALKANSKI and Y. PÉTROFF

Laboratoire de Physique, Ecole Normale Supérieure, Paris Ve


Résumé
Une première étude [1] de la réflexion de CdS entre 4 et 22 eV nous avait permis de constater deux maxima dans la fonction - Im ε-1. Nous avons repris les mesures sur des cristaux clivés ainsi que sur des cristaux obtenus en phase vapeur, afin de voir si ces deux maxima correspondaient bien à des résonances de plasma. Les fréquences théoriques, ainsi que les résultats obtenus par perte d'énergie d'électrons à travers des couches minces sont assez différents. On attribue le premier maximum aux oscillations des électrons de la bande de valence (en tenant compte du couplage bande de valence - bande d), le deuxième aux oscillations des électrons de la bande de valence et une partie des électrons d.


Abstract
A previous study [1] of the reflection of CdS between 4 and 22 eV has permitted us to establish two maxima in the function -Im ε-1. We have repeated the experiments on cleaved crystals, as on the crystals grown from the vapour phase, in order to see if the two maxima correspond to plasma resonances. The theoretical frequencies, as well as the results obtained from the electron energy losses in thin films, are quite different. The first maximum is attributed to the oscillations of valence band electrons (taking account of valence band-d band coupling), while the second is attributed to valence band electrons and a proportion of d electrons.