Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C1, Janvier 1966
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS
Page(s) C1-141 - C1-142
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966170
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS

J. Phys. Colloques 27 (1966) C1-141-C1-142

DOI: 10.1051/jphyscol:1966170

SÉPARATION DE MÉCANISMES DE RÉACTION A BASSE ÉNERGIE

G. BASSANI1, Y. CASSAGNOU1, C. LEVI1, M. MERMAZ1, L. PAPINEAU1 and G. PAPPALARDO2

1  Centre d'Etudes Nucléaires de Saclay
2  Istituto di Fisica, Catania


Résumé
L'étude des fonctions d'excitation des réactions 27Al(d, p) 28Al, 24Mg(d, p) 25Mg, 24Mg (d, α) 22Na entre 2 et 10 MeV a permis la séparation des mécanismes de réaction par l'identification des fluctuations d'Ericson. Pour les réactions (d, p) : <σ>exp = σstatistique + σstripping. On observe deux larges résonances dans 26Al vers 15 MeV d'excitation.


Abstract
It was possible, from investigations of excitation functions (from 2 to 10 MeV) of 27Al(d, p) 28Al, 24Mg(d, p) 25Mg, 24Mg(d, α) 22Na reactions, to separate the reaction mechanisms by identifying the Ericson fluctuations. For the (d, p) reaction one has <σ>exp = σstatistical + σstripping. Two wide resonance states are observed in 26Al near 15 MeV.