Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C1, Janvier 1966
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS
Page(s) C1-120 - C1-121
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966160
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS

J. Phys. Colloques 27 (1966) C1-120-C1-121

DOI: 10.1051/jphyscol:1966160

THÉORIE DE LA CAPTURE RADIATIVE DES MÉSONS π DANS LES NOYAUX

J. DELORME1 and T. ERICSON2

1  Institut de Physique Nucléaire, Faculté des Sciences, Lyon
2  Cern, Genève


Résumé
A partir de l'amplitude de photoproduction des mésons π, on construit un hamiltonien effectif pour le processus π- + N(A, Z) → N*(A, Z - 1) + γ. L'approximation de fermeture et le modèle du gaz de Fermi permettent d'évaluer le rapport de branchement de la réaction.


Abstract
The general amplitude for pion photoproduction is used to derive an effective hamiltonian for the process π- + N(A, Z) → N*(A, Z - 1) + γ. The branching ratio is calculated in the closed approximation with the help of the Fermi gas model.